Bienvenue  sur le site de la Cinémathèque de Tours Henri Langlois


Le Fantôme de l'opéra de Rupert Julian (1925)

La Cinémathèque de Tours est un service municipal rattaché à la Direction de la Culture de la Ville de Tours. Elle a pour vocation la programmation et la diffusion de films de patrimoine, de grands classiques et de films rares, maudits ou oubliés. Ancrée sur son territoire, la Cinémathèque noue des partenariats avec des acteurs locaux pour promouvoir le cinéma et son histoire.

Pour la saison à venir, la Cinémathèque ouvre ses portes avec un ciné-concert sur un film de Boris Barnet, propose un cycle sur le thème des saisons, fait venir des trésors du fonds Henri Storck et poursuit son cycle consacré au cinéma italien, en association avec la Dante Alighieri. Les partenariats avec les cinémas Studio sont consacrés à Jacques Rozier, Douglas Sirk et Youssef Chahine et c’est un cycle de cinéma muet que proposent ensemble la Cinémathèque et la Médiathèque F. Mitterrand. Enfin, des hommages sont rendus à l’actrice Bette Davis, au réalisateur Paul Carpita ...  De nombreux invités, une grande monteuse, le réalisateur Dominique Boccarossa, des critiques et historiens du cinéma, viendront partager avec nous leur passion et leurs connaissances du septième art.

Programme 2011 - 2012

Lundi 19 septembre 2011
19h- Espace Jacques Villeret
Quartier des Fontaines

Présentation de la saison, suivie de
Shy de Alexis Guérineau-Rieutord (2011) 6’
« Le Traverseur d’écran » de Henri Gruvman
Spectacle sur le thème du cinéma 20’
Entrée gratuite

 

Hommage à Boris Barnet

Lundi 26 septembre 2011
19h30 - Cinémas Studio

Soirée d’ouverture - Ciné concert
La Maison de la rue Troubnaï (Dom na Troubnoï) de Boris Barnet (1928)
URSS NB 64’ mis en musique par Vadim Sher et Dimitri Artemenko

La jeune Paranya arrive à Moscou dans l’espoir de trouver du travail. Le coiffeur Golikov cherche une femme de ménage non syndiquée et voit en Paranya la candidate idéale. Ce film de commande devait inciter les moscovites à participer aux élections locales. Mais il fut raté… aux yeux de ses commanditaires. Un chef d’œuvre de charme et d’humour.

 La Maison de la rue Troubnaï

Lundi 3 octobre 2011
19h30 - Cinémas Studio

Le Lutteur et le clown (Borec I Kloun) de Boris Barnet (1957)
URSS Couleurs 94’

Ivan le lutteur et Dourov le clown, se lient d’amitié et réussissent à se faire embaucher dans un cirque. Succès et drames personnels s’enchaînent, remettant constamment en jeu leur attachement pour le cirque. Ce film du « dégel » soviétique fut accueilli avec admiration par les cinéastes de la Nouvelle Vague.

Vendredi 7 octobre 2011
20h30 – Petit Faucheux


La Jeune fille au carton à chapeau (Diévouchka’s karobkoi) de Boris Barnet (1927)

URSS NB 63’ mis en musique par l’Ensemble Laborintus, dirigé par Sylvain Kassap, compositeur
Soirée co-produite avec Le Petit Faucheux et la CIMAC
Natacha fabrique des chapeaux et les livre à la ville. En route pour Moscou, elle rencontre Ilia, jeune homme qui vient tenter sa chance dans la capitale. Natacha décide de l’aider. Sur le ton de la comédie, voire du burlesque, Barnet dénonce les conditions de vie de la Russie des années 30.

Tarifs de 7€ à 15 € (Tarif réduit pour les adhérents Henri Langlois). Réservation au Petit Faucheux (02 47 38 67 62).


Sauf indication contraire, toutes les séances ont lieu aux cinémas Studio, les lundis à 19h30
Cinémas Studio : 2 rue des Ursulines, Tours. 
Site internet des Cinémas Studio.

Contact : postmaster@cinematheque-tours.fr

Retours sur évènements

 - Mardi 25 janvier 2011, Charles Tesson est venu à la Cinémathèque de Tours pour échanger à propos du Salon de Musique, de Satyajit Ray

- lundi 6 décembre 2010, les élèves de la section Audiovisuel et Cinéma du Lycée Balzac ont présenté Le Jour se lève de Marcel Carné. Leurs textes.

- lundi 22 novembre 2010, Jean Douchet, critique et historien du cinéma, fin connaisseur de l'oeuvre de Rohmer, a apporté ses éclairages sur l'oeuvre de Rohmer en général et de Conte d'automne en particulier, au programme de cette soirée. Le ton était de haute volée et chaleureux, et le public très intéréssé. Une très belle soirée, dont voici le résumé.

Jean Douchet a accepté de répondre aux questions de l'Association Henri Langlois, qui soutient les activités de la Cinémathèque de Tours. Le texte est paru dans le journal de l'association, le Cinéfil.


 

 
Ville de Tours